Une soirée d’enfer

Plus de 120 enfants et jeunes mais aussi de très nombreux parents se sont bousculés aux portes de la maison du temps libre de Tronget afin de pénétrer dans la « maison de la peur ». Déguisés ou non, ils ont pu courir en tous sens et jouer à se faire peur dans une salle entièrement décorée sur fond de musique entraînante et terrifiante. Zombis, sorcières et fantômes ont également pu se faire maquiller par Julie Beuré et Jessica Carcone, tandis que Magalie Aufauvre contait des histoires à faire peur. Tous ces monstres, encadrés par les bénévoles du centre social ont ensuite envahis les rue de la commune et ont menacé les habitants de sortilèges. Grâce à l’accueil et à la générosité des Trongetois, tous sont rentrés les poches pleines de friandises. Cette soirée d’enfer s’est terminée par un repas de pîzza monstrueuses proposées par David Beaunoyer et un cluedo qui a mobilisé 7 acteurs, salariés et bénévoles du Centre Social.   Cette manifestation a été organisée par les jeunes du centre social « 1, 2, 3 Bocage ». Durant deux jours, une petite vingtaine d’ados, pinceaux ou ciseaux en mains, se sont en effet démené pour tout installer, tout préparer, tout décorer et métamorphoser ainsi la maison du temps libre en maison hantée avec ses chambres des horreurs, sa salle de bain ensanglantée, son salon macabre, sa bibliothèque terrifiante… Pour Poornima Delpont, animatrice au centre social, un peu dépassée par la ferveur des jeunes organisateurs « L’image de l’adolescence paresseuse en prend un coup dans l’aile et ils nous montrent qu’à 12-13 ans, ils sont déjà capables d’être des acteurs incontournables de la vie sociale et du dynamisme de leur commune ».

Retrouvez les photos de cette soirée

 
 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils